Personnages de L'Hayden

Aodren

Bonjouuuuuur Aodren! Alors bon, déjà pour ma défense, j’ai cherché un Aodren avec un T-shirt mais j’en ai pas trouvé. Ensuite, baaaaaah il est pas mal comme ça aussi ! Puis c’est tout à fait son genre de parader sans gêne, sans pudeur et sans tissu superflu 😅 ! Je vous laisse avec lui.

« C’est plus pratique pour voler aussi, mais ça elle ne le précise pas. Et puisque la nature a été plutôt généreuse avec moi, je ne vois pas pourquoi je ne mettrais pas toutes les chances de mon côté pour conquérir le cœur d’Eli. Elle est si douce et si fragile. Je sais que ce n’est pas du tout ce qu’elle montre mais croyez moi, elle a besoin d’être soutenue. J’ai envie d’être là pour elle. Nous avons tous nos blessures, certes, et plutôt que de tenter de les réparer je crois qu’il faut apprendre à les accepter. À vivre avec. Se reconstruire autour. Il serait vain de tenter de les ignorer, les oublier, les enfouir loin dans notre passé, elles sont ce que nous sommes et font de nous les êtres d’aujourd’hui. Je ne veux pas essayer de l réparer, je veux simplement avancer avec elle, main dans la main. Je sais que je peux encore lui offrir du bonheur, tout comme elle illumine chacune de mes journées depuis qu’elle a croisé ma route. Aussi têtue soit elle ! « 

Rendez vous demain pour rencontrer les derniers personnages de L’Hayden : les sages !

Personnages de L'Hayden

Arzehla

« Sais-tu qui je suis ? Qui je suis vraiment ? Sais-tu pourquoi je suis si froide et prétentieuse ? Sais-tu pourquoi je suis si forte ? Crois tu que je sois réellement tout cela ? Pourquoi suis-je ainsi ? Ce que je veux ? Ce que je cherche ? Ce que j’attends et espère ? Sais-tu quel dieu je prie chaque soir ?Celui de la miséricorde. Du pardon. De la bienveillance et de l’amour. Je prie l’espoir que quelqu’un me voit telle que je suis. Et m’accepte dans mon entièreté. J’en ai ma claque de n’être qu’un…qu’un… Laisse tomber. Et arrête de me regarder comme ça, j’ai pas besoin de pitié.

*menace de cramer nos yeux et s’en va de sa démarche conquérante* »

Arzehla est un de mes personnages fétiche ! Elle aurait encore tant de choses à dire et à montrer !

Et vous quel est votre personnage préféré ? Lequel mériterait un spin-off selon vous ?

Personnages de L'Hayden

Benny

« Hey!

C’est trop génial chez vous ! Bon, il fait moins… »coloré » qu’en Hayden, c’est vrai, mais c’est pas mal du tout ! Je crois que je pourrais m’y faire. Je me verrais bien vivre ici. Peut-être pas tout le temps mais, oui. Et faut quand même admettre que toute cette technologie est bien pratique. Là tout de suite c’est Liam qui écrit pour moi parce que j’ai pas encore compris comment ça marche, mais on en reparle dans quelques jours *clin d’œil amusé*. Il m’a emmener au cinéma aussi, je ne m’en remets pas.

*Liam refuse de retranscrire la suite de ce que lui dicte Benny, ils se disputent et Benny rit*

Le chocolat chaud, je pense que c’est ce que je préfère de votre monde. Avec beaucoup de chocolat et de mousse. Je colle mes mains autour de tasse, ferme les yeux et inspire profondément la fumée sucrée qui s’en échappe pour m’en enivrer. La chaleur réconfortante de ce parfum, un instant d’éternité loin de la misère de nos épreuves, la sérénité de ce moment partagé avec ceux que l’on aime… Je crois que c’est ça le bonheur. En tout cas, le mien sent le chocolat chaud, les sourires et les blagues vaseuses de mes amis.

*Liam se redresse de fierté, il sait qu’il est le roi des vannes pourries, et Benny sourit.* »

Personnages de L'Hayden

Zoé

Aujourd’hui c’est à Zoé de se présenter :

« Bonjour… *lève timidement la main avant de laisser retomber ses boucles devant son visage* Heu… je ne sais pas vraiment quoi dire. Il n’y a rien d’intéressant à mon sujet. Je suis ordinaire. J’aime bien être ordinaire et me fondre dans le décor. Me présenter est une épreuve. D’ailleurs Voltaire disait : il n’y a point de hasard ; tout est épreuve, ou punition, ou récompense, ou prévoyance. J’ hésite encore entre épreuve et punition pour ma part, mais Mila tenait beaucoup à ce que je prenne la parole, heureusement via écran interposé *soupire de soulagement *, sinon je pense que j’aurais fui !Je sais. Je ne prends pas toujours les bonnes décisions et ma peur guide souvent mes gestes… Encore un long travail à faire là dessus… Je me demande comment font Mila pour rester indifférente face aux moqueries, et Liam pour évoluer avec tant d’aisance et de naturel en public ? Il m’intrigue tellement. Je l’admire. J’en serais bien incapable. Moi mon truc, c’est les livres. Une fille ordinaire que personne ne remarque.*Mila souffle que c’est faux, qu’elle n’a rien de banal et qu’elle est tout à fait remarquable. Zoé vire au rouge, ricane d’embarras et s’éclipse*. « 

Personnages de L'Hayden

Morval

Mesdames, messieurs,

Vous l’avez demandé, le voici ! Le plus vilain des méchants que L’Hayden ait porté, et que l’on adore détester : Morval !

Il ne va pas prendre la parole aujourd’hui. Personne n’a voulu le laisser faire. Ils craignent que vous soyez recrutés dans son armée, ou emprisonnés dans ses geôles parce que vous n’êtes pas d’accord avec ses idéaux. Et son ambition dévorante n’est plus à prouver…Donc vous n’aurez droit qu’à un joli portrait photographique de notre tyran préféré ! Il me souffle à l’oreille que j’exagère, qu’il n’est pas un monstre *hum hum*, qu’il ne l’a pas toujours été en tout cas. Pour savoir tout ça, il faudra se plonger dans le tome 3 😉. Mais si vous voulez un scoop secret… Il a toujours caché au fond de sa poche, un caillou porte bonheur que sa maman lui avait donné lorsqu’il était petit. Elle lui avait dit que lorsqu’il se sentirait dépassé et qu’il sentirait sa maîtrise lui fausser compagnie, il n’aurait qu’à serrer fort cette pierre blanche entre ses mains. Alors il saurait que, quoi qu’il arrive, elle serait à ses côtés. Pour toujours.

Un sentimental notre Morval ? Évidemment ce n’est qu’une rumeur. Personne n’a jamais vu ce porte bonheur. Ou du moins, personne n’est resté vivant très longtemps après l’avoir vu…

Personnages de L'Hayden

Wilbert

« Quoi ? Qu’est ce que tu regardes comme ça ? T’as jamais vu un chat, peut-être ? Bah bravo. Quelle belle bande d’ignares !Noooooon, je ne suis pas sale. Je suis négligé ! Nuance. Ça se travaille cet air revêche et ce poil repoussant… Ainsi pas de méprise sur mes intentions : tu me touches, j’te bouffe. Et pas la peine de me gratifier de tes petits noms dégoulinants de bons sentiments. Tes « minou, chnouki, chaton » et autres… *frissonne de dégoût* Beurk. Tu peux te les carrer où je pense. Tout comme tes saletés de croquettes sèches et fades, d’ailleurs ! Quoi, je suis pas normal comme chat ? Haha au moins tout le monde peut se mettre d’accord là dessus ! Je ne peux pas te donner tort. Mais, c’est quoi normal ? On fait moins le malin là hein ! Je suis ingrat ? Infecte ? Malpoli ? Irrespectueux et insultant ? Ouais. Et alors ? Je m’en tape teeeeeeellement de ce que tu penses, t’imagines même pas ! Qu’est ce que tu sais de moi ? Bon. Voilà. Eli m’apprécie pour ce que je suis vraiment. Tout le reste me passe par dessus le poil.*nous tourne le dos, lève la queue et… nous montre toute l’étendue de son mépris* »

Je n’ai pas résisté ! Wilbert est mon chouchou 😍, n’a-t-on pas juste envie de l’attraper pour le câliner ? Moi siiiiiiii ! Il est si teigneux ! 🤣😍🤩 Quelle boule d’amour ! (oui mon jugement est biaisé 🤣)

Personnages de L'Hayden

Ezechiel

« Le vaste monde est merveilleux. Si attrayant, si paisible et magnifique ! Je voulais tout voir, tout vivre. Ou vivre tout court peut-être. Être un soldat au service du roi ? Non merci. Très peu pour moi. J’avais soif de découverte et de voyage. Tout était prévu. J’allais déserter et rejoindre la Terre, et ses milliers de trésors, j’allais parcourir le monde et en boire les couleurs jusqu’à m’en enivrer chaque seconde ! J’allais enfin être moi !Jusqu’à à ce que mon désir se mue lentement à son contact, et que mon rêve ne se limite plus qu’à partager ça avec elle. Être avec elle. Être nous. On dit de l’être qu’il n’est pas fait pour être seul. Quelle idiotie, n’est ce pas ? Jusqu’à ce que l’on soit confronté à l’évidence. Elle était mon évidence. Mon monde. Mon aventure. Mon tout. Et chaque jour de son absence est un supplice. »

Personnages de L'Hayden

Liam

« Hey, salut toi… T’as de beaux yeux, tu sais ?*clin d’œil malicieux*.Je te remercie d’avoir voté pour moi aujourd’hui, je remporte tous les suffrages.*roule des épaules pendant que Mila souffle que Wilbert était bien placé aussi*Le chat ? Sérieux ?*lève les yeux au plafond*Bon, moi c’est Liam, je suis l’âme sœur de Mila mais elle ne le sait pas encore. D’ailleurs Mila est un anagramme de Liam, si ça c’est pas un signe moi j’sais pas ! Je suis sa meilleure moitié. La plus sexy en tout cas.*remontrances de Mila*Oui, ça va, ça va, je sais que t’es folle de mon corps. *une pantoufle vole et heurte sa tête *Merci, Jer’. On peut compter sur les potes. Bon, alors avec un peu plus d’honnêteté : je suis taillé comme un dieu grec alors on dirait pas, mais j’ai 16 ans. Enfin, ça dépend des moments, parfois il m’arrive d’avoir 6 ans. Surtout lorsqu’il est question de connerie.*rire*Hier, j’ai placé un cube de bouillon dans les pommeaux de douche de l’équipe de foot, ils sont tous ressortis en rageant parce qu’ils sentaient la soupe ! J’ai tellement ri !*rappel à l’ordre*Bah quoi ? Pourquoi tu râles encore, Mila ? Tu voulais que je me présente non ? Eh ben là c’est moi dans toute ma splendeur ! Pas d’erreur possible sur la marchandise, pour toutes ces jolies demoiselles qui me lisent.*nouveau clin d’œil*Vous voulez mon 06? »

Personnages de L'Hayden

Eli

Portait du jour : on continue avec les personnages de L’Hayden, et aujourd’hui c’est Eli qui est mise à l’honneur ! Un personnage doux et complexe, fort et fragile, que j’ai adoré écrire !

« Je sais désormais quelle fut mon erreur. La toute première que j’ai commise. Celle qui a influé le cours de nos destins : Partir. Quitter Mila avant qu’elle ne s’en souvienne. Voyager trop loin et trop longtemps. Mentir. Camoufler la vérité. Et tous les regrets n’y feront rien. Même face à elle, face à ses yeux humides d’adolescente qui me rappellent tant l’enfant qu’elle était, même face à ses suppliques silencieuses… je n’ai rien dit. La douleur ravalée que j’ai lue dans son regard ce soir là me hantera à jamais. Plus qu’une blessure, une déception. Une trahison. Alors même que je m’étais promis que le jour venu, je lui avouerai tout. J’en ai été incapable. Des excuses, j’en aurais des dizaines, mais la vérité c’est que j’ai eu peur. J’ai été terrifiée. J’ai craint de lire sa déception, son dégoût ou du rejet sur ses traits. J’ai failli à mon tout premier devoir. Ce soir là, en la quittant précipitamment pour faire face à mes responsabilités, tout en lui cachant ma véritable identité, a été ma plus grande erreur. Le début du chaos. »