FAQ

Comment vous êtes vous lancée? Comment en être venue à écrire des histoires fantastiques?

Tout commence avec ma première soupe d’alphabet… De là, la passion des mots ne m’a plus jamais quittée ! 🤪 Non je plaisante. Enfin, quoi que…
En réalité j’ai toujours beaucoup aimé lire. Du moment où j’ai su lire, j’ai dévoré des dizaines et des dizaines de livres. La lecture m’est passée lorsque je suis entrée au collège, j’ignore si c’est la surcharge de travail ou la pression que je me mettais pour réussir mais je n’ai plus rouvert de roman jusqu’à ce que Harry Potter me redonne goût à la lecture. Bref, tout ça pour dire que non, écrire n’était pas du tout une seconde nature pour moi. J’avoue ne jamais vraiment y avoir pensé d’ailleurs. Bien sûr, qui n’a jamais rêvé de devenir écrivain? mais de là à y penser sérieusement? non. Jusqu’à ce que je tourne la dernière page des « Ailes d’émeraudes », ce jour de septembre 2014… Je serai bien incapable de vous dire pourquoi, mais ce fut le déclic. Peut-être parce j’ai passé un agréable moment? parce qu’il était addictif? accessible? reposant et divertissant? probablement un peu de tout ça. Quoi qu’il en soit, j’ai fermé le roman et j’ai dit à mon mari « je vais écrire un livre » ! Je n’avais absolument aucune idée de ce que j’allais écrire mais j’allais le faire. Mon cerveau ne m’a laissé aucun répit. Quatre mois plus tard j’avais un plan, et il m’a fallu encore une année entière pour le terminé. L’Hayden était né.
La grande introvertie que je suis n’avait nullement l’intention de le faire lire. Je ne vous raconte même pas le sentiment de honte qui m’habitait. Pourtant j’ai fini par en parler (coucou stef!) et sans le soutien et l’enthousiasme de mes proches, il dormirait toujours dans le tiroir de ma table de chevet! Evidemment, puisque je suis lucide, et que je me doutais bien que l’avis, de ma petite maman, entre autre, qui assurait fermement que c’était un best-seller en devenir, n’était absolument pas impartial, j’ai décidé de tester l’autoédition pour avoir quelques retours vraiment objectifs. Je m’attendais à ne même pas être lue. Surprise par les différents avis et encouragée par ceux ci, je l’ai présenté au concours du Prix de l’Imaginaire… Et vous connaissez la suite !

J’ai essayé de faire court mais c’était pas simple 😅, j’espère avoir répondu à vos questions. Sinon, n’hésitez pas…

Des bisous !